Menu

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Benoît du Guiers en Avant-Pays savoyard voir la suite

Nos rencontres et Prière du Père Christian de CHERGE

rencontre à la Mosquée

Déroulement des rencontres et Prière de Christian de CHERGE, prieur de l'Abbaye "Notre Dame de l'Atlas de Tibhirine en Algérie

Depuis 2002, nos rencontres s’alternent entre la Mosquée et la Maison Paroissiale de Pont de Beauvoisin (Isère) dans l’étude de nos livres saints, dans notre foi en DIEU, dans ce qui nous rapproche.

« Accepter nos différences, se respecter, se connaître, se comprendre, créer des liens d’amitié ».

Dans son livre « L’Invincible Espérance » Christian de CHERGE, prieur de l’Abbaye « Notre-Dame de l’Atlas » de Tibhirine, en Algérie, écrivait : « Le monde serait moins désert si nous pouvions nous reconnaître une vocation commune, celle de multiplier au passage « LES FONTAINES DE MISERICORDE »

d’où notre nom.

Ces sept moines sont nos guides.

Nos rencontres débutent par la lecture d’un texte de la Bible et du Coran, faite par le prêtre et l’imam, puis sont suivies du débat. Une prière chrétienne et musulmane est dite à chacune de nos réunions, très souvent la prière commune du « RIBÂT es SALAM » « LIEN de la PAIX)

Elles se succèdent à un rythme à peu près régulier de tous les deux à trois mois, avec des moments festifs : Rupture du jeûne, l’Aïd, la mi-carême (soirée crêpes), échanges de vœux, pique-nique, repas partagés en familles.

 

 

                                               PRIERE du « RIBÂT es SALÂM »  « LIEN de la PAIX »

                                                                  du Père Christian de CHERGE

Seigneur Unique et Tout-Puissant,

Seigneur qui nous vois,

Toi qui unis tout sous ton regard

Seigneur de tendresse et de miséricorde,

Dieu qui es nôtre, pleinement.

Apprends-nous à prier ensemble,

Toi, le seul Maître de la Prière,

Toi qui attires le Premier ceux qui se tournent vers toi.

 

                     Prière qui a été lue à plusieurs reprises, ensemble, chrétiens et musulmans

Ces sept moines perdus dans la montagne algérienne sont devenus SEPT LUMIERES de PAIX et de FRATERNITE qui se sont mises à briller sur le chemin de tout homme au cœur droit » ( Bruno CHENU journal la Croix 1996)