Menu

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Benoît du Guiers en Avant-Pays savoyard voir la suite

homélie du jeudi saint

Avressieux, le 13 avril 2017 
Homélie du Jeudi Saint (Année A) (Références des textes bibliques : Ex 12,1-8.11-14 ; Ps 115 (116b) ; 1 Co 11,23-26 ; Jn 13,1-15) 
« La nuit où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « ceci est mon Corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. Il fit de même avec la coupe, en disant : « cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi » (2e lecture). 
Comment en ce jour anniversaire de l’institution même de l’Eucharistie, ne pas parler de l’Eucharistie ? Comment ne pas parler de ce trésor de l’Église dont le Concile Vatican II dit « qu’elle est source et sommet de toute la vie chrétienne » (Lumen Gentium n° 11) ? Cela veut dire qu’aucune autre prière n’a autant d’efficacité aux yeux des chrétiens que la célébration de l’Eucharistie. L’Eucharistie est la synthèse de toutes les prières que nous adressons à Dieu. Elle est toute à la fois : 
- Prière de repentance et de supplication : Seigneur, prends pitié (Kyrie) - Prière de louange et de demande : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux » (Gloria) - Prière de méditation avec la Parole de Dieu proclamée. - Prière de foi et de confiance avec le Psaume. - Prière de bénédiction et d’offrande : « Tu es béni, toi qui nous donnes ce pain, ce vin… » - Prière de consécration durant la prière eucharistique. - Prière d’action de grâce par excellence pendant la préface : « Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce toujours et en tout lieu… » - Prière d’adoration silencieuse au moment de l’élévation des saintes Espèces et de la réception du Corps du Christ. 
Pour celui qui participe de tout son cœur à cette prière, il vit l’Eucharistie et Jésus se donne à lui comme un cadeau vivant ou un présent réel. Il semble qu’à la contemplation de l’Eucharistie, Saint Jean-Marie Vianney s’écriait : « Il est là ! ». Jésus est vraiment une présence réelle au milieu de nous dans l’hostie et le vin consacrés. Il est tout entier don pour le monde ; don de son amour, de son corps, de sang, de sa vie. Il nous l’avait dit : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15,13). 
Pour perpétuer ce mémorial comme Jésus le demande et célébrer l’Eucharistie pour le salut du monde, il faut des ministres institués qui seront, par le sacrement de l’ordre, des « lieutenants » de Jésus pour le rendre présent au monde. Voilà pourquoi, Jésus a aussi institué le sacrement de l’ordre en ce jour. L’Eucharistie est indissociable du sacerdoce ministériel. Prions pour que le Seigneur nous donne de nombreux et saints prêtres pour être au service de l’Église et du monde et pour nous communiquer la vie de Dieu par et dans la célébration de l’Eucharistie. Amen ! 
P. Urbain KIENDREBEOGO